Logo should be displayed here   


Le 2ème DG300 pour Yverdon
 

 

  DG300 bis
  Comment participer?
  Matière première
  Technique utilisée
  Moulage
  Réparations
    Un 1er trou
    Emplenture
    Bord d'attaque
    Crochet
    Bout d'aile #1
    Bout d'aile #2
    Bord de fuite
    Fuselage
      Manchons
      Demi-tubes
    > 1ère moitié
      2ème moitié
      Entures
      Roll-Out
  L'équipe
  Plan du site




  Deutsch

  Imprimer

1ère moitié

Le mardi 26 février '08, le demi-tube ou la coquille de gauche du fuselage a été collé en place.

Détail du joint à coller, du côté empennage/dorsal:
Dans la verticale, la moitié du manchon, l'autre moitié étant collée à l'intérieur du fuselage, visible dans le coin inférieure gauche. Le demi-tube à coller est à la horizontale, une lèvre passant à l'intérieur du fuselage à reconstruire.
Grossformat
Un autre détail du même joint à coller, côté ventral: à gauche, le premier demi-manchon, en face l'autre demi-manchon, légèrement décalé vers l'arrière, puis, orienté vers le coin inférieur droite, le demi-tube à coller. Grossformat

A présent, lors de la phase du collage, le temps est compté: une fois préparée, la résine va durcir - plus précisément: polymériser - dans un laps de temps relativement court: environ 10 à 15 minutes.
Afin d'éviter que la résine s'écoule des interstices à coller, voire à colmater, on y rajoute des fibres de cotton ainsi que de la silice (sable fin): la viscosité est augmentée, le produit résultant n'est plus une résine, mais une 'papette'.

Dan' en train d'appliquer la 'papette'; la moitié du manchon dépassant du tube, côté empennage, a déjà de la résine appliqueé. Grossformat
Application de la résine sur le fuselage, côté cockpit. - Le demi-tube à coller sera placé de ce côté-là, côté gauche. Grossformat
L'extrémité du même joint ventral de ci-dessus, avec la colle appliquée. - Le demi-tube ou la coquille depassera à l'intérieur du fuselage, la colle fera la liaison, voir comblera les interstices. Grossformat
Manchon avant, côté gauche, généreusement encollé. - Sans cotton ni silice, la résine est transparente, légèrement bleutée. Grossformat

Rappelons que le temps est en train de courir, la résine en train de durcir / polymériser: il s'agit d'être efficace !

Le demi-tube de remplacement, côté gauche, en train d'être mis en place, les joints ayant été généreusement enduit de résine. Grossformat
Partie arrière du demi-tube, côté empennage, en train d'être mis en place. - Les deux premières photos de cette page présentent des détails - avant l'application de la colle - de cette partie du fuselage. Grossformat
Joint dorsal, extrémité avant. Le demi-tube collé est orienté vers l'arrière-plan (côté gauche du fuselage). Grossformat
Même joint dorsal, extrémité arrière, vue depuis la gauche, avant que les pinces de compression soient appliquées et les poids posés dessus. Grossformat
Joint dorsal, lesté avec du poids pour comprimer l'interstice à coller. Grossformat
Joint ventral, calé avec des bouts de bois pour comprimer le joint. Grossformat
Une sangle entourant et serrant le fuselage (le demi-tube à coller se prolonge vers la gauche). - Pince pour comprimer le joint à coller (la partie illustrée par la première photo de cette page). Grossformat

"Les jeux sont faits!"

A présent, tout est joué:
En ayant appliqué un généreux boudin de résine sur les parties à coller ensemble, ce boudin s'étalera et finira par resortir par les joints de collage lors de l'assemblage des pièces. C'est un bon signe que les interstices sont remplis de colle et qu'il n'y a pas de bulle.
La résine pressée en dehors des joints est enlevée à la spatule, elle n'a aucune fonction et ne représenterait que du poids inutile.